Le pangolin: Un animal menacé de disparition en RCA?

Le pangolin est l’un des animaux les plus braconnés au monde. Selon un reportage de nos confrères de RFI, en plus de la consommation locale, le pangolin est menacé par un phénomène bien plus inquiétant, explique Jérémy Ndallot, coordinateur national du Projet biosphère lac Tchad et ancien directeur de la Faune au ministère des Eaux et Forêts. Malgré le Code de protection de la faune de 1984 qui classe cette espèce, prisée pour sa viande et ses écailles, parmi celles qui justifient une protection intégrale, l’animal subit toujours la folie des braconniers.

Alors que l’animal figure sur les listes de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) dont la 18e édition s’est achevée mercredi 28 août en Suisse, il continue d’être dans le viseur des populations.

Si le Code de protection de la faune de 1984 classe aussi le pangolin en espèce intégralement protégée, aujourd’hui, les moyens limités, ainsi que le contexte politique et sécuritaire difficile, ne favorisent pas la lutte contre le braconnage dans le pays.

En attendant, malgré un nouveau projet de loi actuellement sur la table de l’Assemblée nationale et que des arrestations ont régulièrement lieu dans la région, la chasse se poursuit.

En rappel, d’un corps recouvert d’écailles, le pangolin possède de petites pattes griffues et se nourrit de fourmis et de termites, à l’aide d’une longue langue gluante. Cet animal étonnant est un petit mammifère présent en Afrique et en Asie et long de 30 cm à 80 cm, à l’aspect des plus singuliers. Mais c’est surtout le mammifère le plus chassé illégalement du monde. Bien plus, en nombre, que les éléphants et les rhinocéros réunis(National geographic)

Sentinelle BF

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*