Lait local – Burkina Faso: « Nungu Kossam », le lait du Gulmu

 

La laiterie « Nungu Kossam » est l’un des plus anciennes laiteries de la région de l’Est. Portée sur les fonts baptismaux par les dynamiques femmes du groupement « Dewral Weltaarée » qui signifie « Joie et paix » en langue fulfuldé, cette laiterie située au secteur 11 de la ville de Fada met à la disposition des burkinabè des produits laitiers variés de grande qualité tels que le lait frais, le yaourt et le fromage. Pour la Secrétaire général de ce groupement, Mme Fatimata Diallo, un  accent particulier est un mis sur la qualité des produits de la laiterie « Nungu Kossam »,  c’est ce qui explique cet engouement des populations envers leurs produits. Pour elle et ses camarades, le lait est bien plus que de l’or pour les femmes burkinabè en ce sens qu’elle contribue de façon essentielle à accroitre leur autonomisation économique.

En 1998, elles étaient au nombre de 28 le nombre des femmes dynamiques qui constituaient le Groupement « Dewral Weltaarée ». Muées par la volonté de s’affranchir, d’atteindre l’autonomisation économique et de contribuer au développement de leur pays, ces femmes décident de s’investir dans le domaine de la transformation du lait. C’est ainsi qu’elles décident la création d’une laiterie qu’elles baptiseront « Nungu Kossam ». Mme Fatimata Diallo, l’une des boites noires de cette laiterie, se rappelle qu’à l’époque, il leur a été proposé de s’investir dans l’agriculture avec un champ collectif. Ses camarades et elle avaient décliné la proposition, préférant tirer profit du lait de leur vache laitière. « Nous avons remarqué que nous avons nos vaches laitières, parce que chaque femme peulh, quand elle se marie elle a une vache laitière. Et au lieu de s’engager dans l’agriculture, nous avons préféré mettre en valeur nos vaches laitières en nous investissant dans la transformation du lait. Au début ce n’était pas facile, mais cela ne pouvait en être autrement. » fait savoir Mme Fatimata Diallo.

A sa création, la laiterie « Nungu Kossam » avait une capacité de production journalière estimée à environ 20 litres. Avec les moyens de bord, la laiterie ne comptait que sur la détermination des dynamiques femmes de « Dewral Weltaree ». Et ces femmes, en plus de se battre contre l’adversité des moyens de bord, devaient se battre contre l’adversité des pesanteurs socio-culturels. A ces difficultés, le manque de formation des femmes constituait un handicap réel pour elles. Les pertes étaient énormes et seul 50% du lait transformé était effectivement vendu. Malgré ces difficultés, « Dewral Weltaree » n’a cédé à la tentation de raccrocher, bien au contraire  les difficultés apportaient plus de tonus à leur envie de faire compter leur laiterie parmi les plus dynamiques et les mieux référencées dans tout le Gulmu et au Burkina Faso.

Le prix de l’abnégation

Pour leur abnégation au travail et les efforts constamment fournis pour permettre à leur laiterie d’atteindre le sommet, les femmes du Groupement « Dewral Weltaree » seront primés à Bogandé par le Ministère burkinabè en charge du développement rural. Ce prix, constitué d’une enveloppe financière et du matériel entrant dans la transformation du lait a marqué l’entrée de « Nungu Kossam » dans une autre ère. A la remorque de ce prix, des structures comme le RECOPA et le PNUD ont renforcé leur accompagnement vis-à-vis de cette laiterie et des femmes qui la portent. Elles assistent aux sessions de formations sur le renforcement des capacités des acteurs qui évoluent dans le domaine au Burkina Faso, en Côte d’ivoire et au Mali. Ces cadres de rencontre et d’échange ont permis aux femmes du Groupement Dewral Weeltarée de mieux connaitre leur produit, les techniques de transformations innovantes et les préalables à respecter pour une transformation qualitative et hygiénique du lait. L’arrivée des différentes structures associatives des professionnels de la filière lait, telles la Table filière lait et l’Union nationale des mini-laiteries et producteurs de lait du Burkina Faso ; et des différents programmes de formation ont contribué à faire de la laiterie « Nungu Kossam » une référence en terme de production et de commercialisation de produits laitiers de qualité dans le Gulmu.

Une référence dans le Gulmu

A ce jour, « Nungu Kossam » a une production journalière qui peut atteindre 200 litres de lait. Chaque matin, ce sont 32 collecteurs de lait qui livrent la matière première aux femmes de la laiterie. Ces collecteurs sont pour la grande majorité des femmes. Elles ne manquent aucunement l’occasion de saluer l’initiative de « Nungu Kossam » qui leur permet de pouvoir vendre le lait de leur vache et de se faire de l’argent qui contribuera à améliorer la qualité de vie dans leur famille. Pasteur dans le village de Kikideni, 15 kilomètres de Fada, … reste le plus gros collecteur de la laiterie « Nungu Kossam ». Il traduit également toute sa reconnaissance à ces braves dames avec qui il a toujours entretenu une excellente collaboration. « Je souhaite vraiment que le travail de cette laiterie-là puisse davantage se développer. Elle fait du bon travail et leur produit est de qualité. Moi je leur vends du lait cru, mais après quand elles transforment çà, j’achète et je consomme. Je n’ai jamais eu des maux de ventre après avoir consommé leur yaourt aussi. ». Fidèle cliente de la laiterie « Nungu Kossam », Mme Zongnaba/Oualy Colette affirme qu’elle s’approvisionne toujours en produits laitiers à « Nungu Kossam » en raison de la qualité de leur produit. « En achetant le lait ici, j’ai l’assurance qu’il est de bonne qualité et la conviction que nous contribuons au développement de notre pays. C’est le plus important. » Indique-t-elle.

Derrière toute cette satisfaction se trouve le travail et la détermination de douze femmes. Sous l’impulsion de leur Présidente Mme Penda Maiga et de sa Secrétaire générale Mme Fatimata Diallo, ces femmes s’activent nuit et jour pour mettre à la disposition des populations des produits laitiers locaux de qualité. Le lait frais pasteurisé, le yaourt et le fromage sont essentiellement les produits de « Nungu Kossam ». Mais pour ce qui est de ce dernier produit, la laiterie le fait essentiellement que sur commande. Ces produits sont consommés dans tout le Gulmu et au-delà par moment.

« Nungu Kossam » est située au secteur 11 de la ville de Fada dans la région de l’Est. Elle est gérée par le Groupement Dewral Weltarée présidé par Mme Penda Maiga.

« Consommons le lait. Consommons le lait local. Consommons le lait de la laiterie Nungu Kossam »

Sentinelle BF

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*