La Banque centrale du Nigéria met 82 millions de dollar sur la table pour la production d’huile de palme

La Banque centrale du Nigéria (CBN) met sur la table une enveloppe de 30 milliards de naira soit $82 millions pour stimuler la production d’huile de palme dans le pays. Cette initiative permettra de combler le déficit de la demande d’huile de palme dans le pays.

C’est par l’intermédiaire de banques de dépôts à six sociétés productrices d’huile de palme  que les fonds ont été versés.

Pour le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele, la demande annuelle d’huile de palme dans le pays s’élève à 2,5 Mt alors que seulement 1,25 Mt sont produites localement. Le déficit de 1,25 Mt par an est donc comblé par les importations. Afin de pouvoir combler ce déficit, il faudrait mettre environ 312 500 hectares de palmiers en plantation avec un rendement estimé à quatre tonnes  par hectare. Le gouverneur de la Banque centrale a, par ailleurs, révélé qu’environ 40 demandes d’investisseurs pour la culture de 126 694 hectares étaient en cours d’examen. En outre, 14 gouverneurs se sont engagés à mettre à disposition 100 000 hectares de terres dans chaque État. «Les investisseurs doivent être financés par le programme d’intervention de la banque mais certains États tardent toutefois à mettre les terres à la disposition de ces investisseurs», a précisé le gouverneur.

La Banque centrale a l’objectif d’assurer qu’un minimum de 1,4 million d’hectares de terres soit consacré à la culture du palmier à huile dans les trois prochaines années.

Sentinelle BF

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*