Environnement: 45.000 nouveaux arbres à planter pour faire de Pouni un pôle d’attraction éco-touristique, l’ambition de l’APDES-P

 

L’Association pour le développement économique et social de Pouni (APDES-P) a ténu ce samedi 3 aout 2019 une campagne de reboisement dans cette commune. La campagne a permis de mettre sous terre plus de 1.500 plants de diverses espèces. Le Président de l’Association, Anicet Parfait NEZIEN a assuré qu’il s’agissait du début d’un processus de reboisement total dans la commune. Et à terme, ce sont 45.000 plants qui seront mis sous terre au grand bonheur de l’environnement et des générations futures. 

Première activité d’envergure de l’Association pour le développement économique et social de Pouni (APDES-P), cette campagne de reboisement a connu une belle participation des populations de la commune de Pouni. Elles sont sorties nombreuses pour prendre part à cette initiative majeure pour l’environnement et le développement communal. Enfants, jeunes, personnes du troisième âge  et issus de toutes les couches sociales, armés de leur daba et des connaissances à eux livrés préalablement sur les techniques de plantation et d’entretien d’arbres, ont pris d’assaut les sites choisis pour ce reboisement.

Au moins 1.500 plants constitués entre autres d’espèces telles le neemier, le manguier, le Jacquier, le citronnier, le néré et le détarium ont été mis sous terre, selon Gué Beye, Président de la commission Environnement de l’APDES-P. Au moins 2/3 de ces plants ont été mis à profit pour reboiser « la forêt de Pouwan » qui couvre une superficie de près de 120 hectares. L’objectif ici est de redonner à la légendaire forêt de « Pouwan » son lustre d’antan.

Luc Adolph TIAO, ancien Premier ministre du Burkina Faso et fils de la commune, dit encore se rappeler des merveilles et du pôle d’attraction que constituait cette forêt lorsqu’ils étaient très jeunes. C’est pourquoi, il a bien voulu prendre part à cette activité et salué cette initiative de l’APDES-P. « Le fait que les jeunes à travers l’Association pour le développement économique et social de Pouni aient pu organiser une telle activité, je crois que c’est une très bonne chose. (…) Pour ceux qui, comme nous étaient tout petit à Pouni, nous avons vu que la végétation a beaucoup reculée. Il était donc temps que les efforts soient conjugués pour nous permettre de reboiser le village et les environs. Je salue donc cette initiative. J’espère maintenant que les jeunes qui sont dans le village vont prendre toutes les précautions pour protéger les arbres. Le tout n’est pas de planter les arbres, mais faut-il encore les préserver des animaux et de temps en temps certains arbres voudront de l’eau. », a indiqué Luc Adolph Tiao.

Un suivi permanente des plants mis sous terre

Les dispositions ont été prises pour que les arbres puissent poursuivre leur évolution dans les meilleures conditions, selon Gué Beye. Selon lui, les populations ont en effet été préalablement formées pour l’entretien des différents plants mis sous terre. Les connaissances partagées au cours de ces sessions de formations devraient leur permettre d’assurer un meilleur entretien des arbres. Aussi, il a fait savoir que le choix des espèces plantées pourrait contribuer à accompagner leur développement en ce sens que les espèces choisies sont pour l’essentiel celles dont les animaux n’en raffolent pas. Enfin, pour susciter l’engagement des populations à un meilleur entretien des plants, l’APDES-P a initié un concours inter-quartier qui permettra de récompenser les quartiers qui se seraient distingués par leur dévouement à protéger les arbres et à assainir leur cadre de vie. Dans ce sens, une évaluation sera faite de façon semestrielle par des responsables neutres et les quartiers distingués seront primés. Le tout est de parvenir à relever le défi « Pouni la verte », un concept lancé ce samedi 3 aout 2019 par le Président de l’APDES-P, Anicet Parfait NEZIEN.

« Pouni, la verte », l’ambition de l’APDES

Faire de Pouni une « eco-commune » de référence dotée d’une forêt de « Pouwan » qui sera l’une des attractions de la commune. C’est entre autres les objectifs visés par l’APDES-P à travers son concept « Pouni la verte. » Selon le Président NEZIEN, ce sont 1.500 plants qui ont été mis sous terre ce 3 août 2019 pour le reboisement dans la commune, mais à terme, l’APDES-P entend planter au moins 45.000. L’engagement des populations étant capital pour l’atteinte de ces objectifs, l’APDES-P entend les sensibiliser et les encourager constamment pour également faire d’eux des eco-citoyens au service de leur commune. La ténue du concours inter-quartiers de Pouni saura, selon le Président Anicet Parfait NEZIEN, inciter les populations à s’engager pour relever le défi « Pouni la verte ».

L’opération « mana mana »

A l’issue de la plantation des arbres, Anicet Parfait NEZIEN, ses collaborateurs et les populations de la commune de Pouni ont procédé au nettoyage des structures publiques telles que le Commissariat de Police, la Gendarmerie, la Mairie et le dispensaire de Pouni. Partout où ils sont passés, l’APDES-P a offert des bacs à ordures aux différentes structures. Ces bacs à ordures contribueront à rendre un peu plus propre ces structures publiques, et par ricochet la commune de Pouni. Heureux bénéficiaire, le responsable du dispensaire de Pouni, Dr Alassane Kaboré, a remercié l’APDES-P pour son action et formulé le vœu qu’elle puisse avoir les moyens nécessaires pour poursuivre ses œuvres utiles pour le développement. « Ce bac à ordures va nous permettre de collecter nos ordures et pouvoir les évacuer dans un lieu où ils seront détruits. » a indiqué le Dr Kaboré. A noter que l’Association a également mis sur pied l’ambulance du dispensaire qui était hors d’usage en raison de problèmes techniques. Elle a aussi construit des grilles anti-moustiques pour le dispensaire afin de limiter les ravages causés par l’anophèle  femelle dans la commune, notamment chez les femmes enceintes et les nouveau-nés.

Pour terminer en beauté cette journée de reboisement et d’assainissement dans la commune de Pouni, les populations et les membres de l’APDES se sont retrouvés à la Place publique pour des réjouissances populaires. Anicet Parfait NEZIEN a saisi l’occasion pour remercier les populations pour leur mobilisation et leur parfaite adhésion au projet qui n’a de but que le développement harmonieux et durable de Pouni. Il a par ailleurs rappelé la nécessité de toujours protéger les plants et à assainir la commune.

L’Association pour le développement économique et social de Pouni (APDES-P) a été portée sur les fonts baptismaux en mai 2019 à l’initiative de jeunes dynamiques de la commune de Pouni. L’objectif de cette structure associative est, selon le Président Anicet Parfait NEZIEN, d’arriver à « fédérer toutes les énergies pour arriver au développement socio-économique de Pouni ». Cette activité de reboisement est l’une des premières grandes actions de l’APDES-P, et d’autres actions de pareilles dimensions devraient bientôt suivre pour accompagner le développement cette commune.

Sentinelle BF

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*