Élargissement de l’assiette fiscale : Le Burkina Faso veut élargir la Contribution du secteur de l’élevage (CSE) aux produits de la pêche

Pour financer son budget gestion 2021, les autorités burkinabè ont pris de nouvelles dispositions fiscales au titre de la loi de finance 2021. Ainsi, elles ont décidé l’élargissement du champ d’application de la Contribution du secteur de l’élevage (CSE) aux produits de la pêche et de l’aquaculture tels que les poissons, les crustacés, les mollusques, les grenouilles et autres produits halieutiques.

De façon précise, cet élargissement devrait être marqué par un prélèvement de 25 franc cfa par kilogramme de produits halieutiques et aquacoles vendus.

Cette nouvelle disposition fiscale devrait permettre de mobiliser 3,48 milliards de franc cfa. Et sur cette manne, 20% devrait être affecté au budget de l’État et 80% au Fonds de développement de l’élevage (FDE).

Ahmed Traoré

Sentinelle BF

S’Informer pour mieux produire